Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au-dessus, il n'y a plus rien. Ou plutôt si :

Publié le par edelweiss05




HA-0668.JPG



Au-dessus, il n'y a plus rien. Ou plutôt si :
il y a le bleu intense du zénith, l'autre grand bleu,
le notre, celui des hauts sommets,
un bleu dont la profondeur laisse parfois filtrer ce lumineux prodige -
plus rare encore que le rayon vert des horizons marins -
les étoiles de midi
(Pierre Gilloire: Montagne vagabonde)

à la "Roche Ecroulée"  dans le haut Queyras





Commenter cet article